3GSM World Congress 2007 3GSM World Congress 20073GSM World Congress 2007

Musique sur mobile : MusicStation attaque la citadelle iPod/iTunes

Voilà le genre d'initiative que l'on attend débarquer dans un salon type Midem réunissant les professionnels de la musique. C'est finalement dans le cadre du Salon 3GSM World Congress qu'il sera finalement dévoilé. La société britannique Omnifone lance MusicStation, un service de musique sur mobile qui serait soutenu par une cohorte d'opérateurs mobiles. 23 en tout dispatchés dans 40 pays dans le monde*. On les trouve essentiellement en Europe mais aussi en Asie du Sud-Est, en Australie et en Afrique du Sud. Potentiellement, le service pourrait toucher une base de presque 700 millions de clients.

Les deux premiers opérateurs à manifester leur soutien à MusicStation est l'opérateur scandinave Telenor et Vodacom en Afrique du Sud (propriété de Vodafone). Les opérateurs mobiles européens ayant adhéré à l'initiative devrait sortir du guet dans le courant du troisième trimestre.

Musiwave joue les intermédiaires

Néanmoins, on commence à appréhender l'approche d'Omnifone pour disposer d'un bouquet d'opérateurs aussi dense dès son démarrage. La société britannique a signé un accord avec Openwave, un groupe américain spécialisé dans la fourniture de contenus mobiles multimédia qui avait racheté Musiwave en septembre 2005. Cette jeune pousse (française à l'origine) est spécialisée dans les services de musique sur mobile. Elle a su négocier des partenariats avec 35 opérateurs dans le monde.

En France, Musiwave a signé des accords avec les trois opérateurs mobiles : Orange, SFR et Bouygues Telecom. Mais, selon un responsable de la communication d'Omnifone, il est encore trop tôt pour annoncer que le trio va soutenir ou non l'initiative MusicStation.

On peut effectivement imaginer quelques réticences de la part de SFR qui parie beaucoup sur la musique sur mobile mais qui préfère traiter directement avec Musiwave. En décembre, le deuxième opérateur mobile de France et la filiale d'Openwave avait d'ailleurs annoncé à ses clients une baisse du tarif de téléchargement de musique sur mobile (de 1,99 euro par fichier à 0,99 euro).

Prix réduit pour le téléchargement illimité

Pourquoi le concept de MusicStation a séduit autant d'opérateurs ? Tout d'abord par l'étendue des services proposés sur des réseaux 2,5G (Edge) ou 3G (UMTS): recherche de musique et téléchargement de fichiers sur le mobile mais aussi sur un PC ou un Mac.

Ensuite, MusicStation ne sera pas onéreux pour les clients finaux. Comptez 2,99 euros par semaine (hors frais de connexion) pour le téléchargement illimité sur mobile et 3,99 euros par semaine pour télécharger à la fois sur son mobile et son ordinateur.

Les fichiers seront distribués sous le format Enhanced Advanced Audio Coding format (eAAC+). Omnifone met également en avant sa volonté de supporter un dispositif fort en matière de DRM mais n'apporte pas plus de précisions en la matière.

Quel modèle économique ?

Autre éléments manquants non communiqués et non négligeables pour cerner la portée globale du projet : parmi les grandes maisons de disques et labels indépendants, qui a accepté d'ouvrir son catalogue à MusicStation ? Là aussi, le communiqué de presse du lancement du service de musique sur mobile laisse planer un certain mystère. Mais on peut imaginer que MusicStation va s'appuyer sur les accords signés par l'entremise de Musicwave (Sony-BMG, Warner, EMI, Zombe, Road Runner…).

Même si tous les contours de ce projets ne sont pas encore dévoilés (notamment le modèle économique entre MusicStation et Musiwave), ses initiatieurs de MusicStation ne cachent pas leur ambition d'attaquer le duo iPod/iTunes, leader dans la distribution de musique numérique. Un sacré challenge effectivement. Rappelons que depuis la création d'iTunes, la firme d'Apple a écoulé deux milliards de titres en téléchargement.

A lire également : Musique sur téléphone mobile : un marché à 32 milliards en 2013 (article en date du 23 janvier 2007)

février 13, 2007 dans Data | Permalink | Commentaires (0)